• Alex Trebek, président honoraire de la SGRC, et John Geiger, chef de l’administration, devant la nouvelle résidence de la Société géographique au 50 promenade Sussex, Ottawa, Ontario. (Photo : Colin Rowe/Canadian Geographic)

Le  50 promenade Sussex, construit  sur un promontoire aux chutes Rideau à Ottawa, au confluent d’une rivière empruntée jadis par des chasseurs et des commerçants autochtones et qui a été schématisée par les explorateurs Cartier, Brûlé et Champlain, donne sur la rivière des Outaouais, la frontière entre l’Ontario et le Québec. Parcours d’honneur et voie de la découverte de la capitale, le boulevard de la Confédération relie de nombreux lieux tels que la colline du Parlement, le Musée des beaux-arts du Canada, le 24 Sussex (résidence du premier ministre) et le Rideau Hall.

Ce fond de terrain historique est l’endroit où la Société géographique du Canada a trouvé son domicile. « Il y a peu d’endroits dans la capitale nationale qui communiquent en matière de « géographie » autant que cet emplacement », a déclaré le chef de l’administration, John Geiger.

Édifice vacant depuis 2005, le 50 promenade Sussex est une propriété de la commission de la capitale nationale qui, auparavant, était un musée dédié aux contributions culturelles du Canada, aux sports, au maintien de la paix, à la science et à d’autres activités. Étant le nouveau siège de la SGRC et un campus pour l’éducation géographique et l’exploration du Canada et du monde, le 50 promenade Sussex aura un rôle nouveau et primordial.

« Le centre de la géographie et de l’exploration du Canada créera une nouvelle plateforme dynamique pour inciter les Canadiens à célébrer leur extraordinaire géographie physique et humaine, » a annoncé Alex Trebek; animateur du jeu télévisé Jeopardy! et président honoraire de la SGRC lors du communiqué du 24 octobre.    

Andrew Leslie, lieutenant-général et whip en chef du gouvernement, Mark Kristmanson, chef de l’administration de la CCN, Élisabeth Nadeau, vice-présidente de la SGRC, et autres VIP et membres de la Société se sont joints à Geiger et Trebek sur le site pour dévoiler le plan du nouveau centre.

« Au nom du gouvernement du Canada, je tiens à féliciter la Commission de la capitale nationale et la Société géographique royale du Canada de leur partenariat, » a déclaré général Leslie. « Ceci insufflera une nouvelle vie au 50 promenade Sussex et permettra une fois de plus au public d’apprécier cet espace magnifique qui est situé au cœur de notre capitale. »

La SGRC emménagera dans son nouveau siège au 50 promenade Sussex en deux temps : le premier, en 2017 lors de l’ouverture d’un espace d’exposition et le deuxième, définitivement, en 2018. Le 90e anniversaire de la Société sera célébré justement l’année d’après. La rénovation de l’espace d’exposition à l’étage principal prouve que l’édifice sera l’un des pavillons officiels pour la célébration du 150e de la confédération du Canada. Cette célébration aura lieu tout le long de l’année 2017 et, l’été prochain, on présentera au public des expositions sur la géographie du pays et sur la région de la capitale nationale.

« La CCN est fière de collaborer avec la Société géographique royale du Canada afin d’apporter un souffle nouveau à l’une des propriétés luxueuses de la capitale et de présenter une exposition sur le Plan de la capitale du Canada 2017-2067, » a déclaré Kristmanson.

Au cours des mois prochains, après rénovations et remise en état des lieux, un centre de géographie verra le jour en permanence. Ce centre incorporera des technologies immersives et des espaces pour professeurs et étudiants ainsi que des bureaux pour l’éditorial Canadian Geographic. Un auditorium comprenant 210 places et une multitude d’écrans servira de salle de conférences à la fine pointe de la technologie pour le Can Geo. D’autres cours seront également offerts par des géographes, des explorateurs, des photographes et des enseignants, même des films y seront projetés. Geiger soutient : « l’essentiel, c’est donner aux visiteurs l’occasion de vivre l’expérience canadienne au sein des quatre murs du centre; il ne s’agit pas seulement de regarder les objets exposés dans les vitrines. » 

« La Société n’a jamais eu d’espace public », explique Paul Ruest, président de la SGRC. « Alors, c’est une nouvelle ère qui commence pour nous. Maintenant, nous avons notre pignon sur rue. Ce qui veut dire que maintenant nous sommes sur la « rue principale ». Nous sommes en train de nous dévoiler; nous sommes accessibles, alors venez nous voir. Sussex est la rue principale du Canada, et ce centre sera un lieu de renommée internationale offrant différents programmes, événements, expositions et bien d’autres. »

« Cet édifice sera classé parmi les lieux d’intérêts iconiques tels que la résidence de la Société géographique royale de Londres et la Société géographique nationale de Washington D.C., » a ajouté Geiger. « En somme, tout en admettant ses efforts fournis afin de promouvoir la culture géographique et de faire découvrir aux Canadiens leur pays, leur peuple et les paysages naturels, la SGRC est élevée à un autre niveau. »